Historique

L'histoire de la FNATH

C’est un élan de solidarité qui a donné naissance à la Fédération Nationale des Mutilés et Invalides du Travail en 1921, devenue Fédération Nationale des accidentés du travail et des handicapés en 1953, et depuis 2003 FNATH, association des accidentés de la vie.

Solidarité de l’association envers chacun des accidentés qui fait appel à elle. Et en retour, solidarité de chacun pour que d’autres, après lui, puissent bénéficier des mêmes avantages.

Solidarité dans le malheur et la souffrance, solidarité dans l’action puisque la défense de chaque cas aboutit souvent à l’élaboration d’une revendication profitable à tous, de même que la satisfaction d’une revendication collective permet une meilleure défense de chaque cas particulier.
Solidarité aussi parce que l’adhérent ne peut venir à nous dans le seul but d’obtenir satisfaction de son cas particulier, mais qu’après avoir obtenu son droit grâce à l’aide et à l’action de nos militants, il doit rester dans nos rangs et œuvrer pour que d’autres, après lui et comme lui, puissent bénéficier des mêmes avantages.
* Tiré de « 50 années d’action et de solidarité », numéro spécial du XXXe congrès de la FNMT à Saint-Etienne pour le cinquantenaire de la Fédération

Prémisses

  • Loi du 21 mars 1884 : la sur la création de groupements ouvriers, c’est la reconnaissance du droit syndical.
  • Le 29 mai 1880, Martin Nadaud, député de la Creuse dépose une proposition de loi sur la réparation forfaitaire des accidents du travail : cette loi ne sera votée que 18 ans plus tard, le 9 avril 1898 !
  • En 1919, à Marseille, est créé un « Comité central de défense et d’intérêts des mutilés du travail » pour lutter contre la dévalorisation des rentes, conséquence de la Grande Guerre.
  • Le 10 décembre 1920, à Marseille encore, sont déposés les statuts de la « Fédération nationale des Mutilés du Travail »
  • Les 15 et 16 octobre 1921 se tient le congrès constitutif de la FNMT à Saint-Etienne, où le siège s’établira en 1925. Il y est toujours.
  • Le premier numéro du journal « Le Mutilé du Travail » parait en janvier 1923.

Dates marquantes

  • 1922 Première majoration des réparations versées au victimes d'accidents du travail.
  • 1949 Première loi en faveur des invalides civils.
  • 1954 Revalorisation annuelle des rentes.
  • 1957 Loi sur le reclassement et l'emploi des travailleurs handicapés.
  • 1972 Amélioration du droit à réparation des salariés de l'agriculture victimes d'un accident du travail.
  • 1974 Amélioration de l'indemnisation des ayants droit de victimes d'accidents du travail mortels.
  • 1975 Première loi d'orientation en faveur des personnes handicapées.
  • 1984 Protection de l'emploi des accidentés du travail.
  • 1985 Les Mutilés du travail deviennent la FNATH au congrès de Bourges.
  • 1987 Loi en faveur de l'emploi des travailleurs handicapés.
  • 1997 Interdiction de l'amiante et création de l'ANDEVA.
  • 2000 La FNATH obtient le premier prix de la qualité sociale.
  • 2001 Amélioration de l'indemnisation des victimes d'accidents du travail et de maladies professionnelles.
  • 2003 La FNATH devient l'association des accidentés de la vie.
  • 2005 Loi Handicap.  
  • 2005 La FNATH est reconnue d'utilité publique.
  • 2007 Manifestation contre l'instauration des franchises médicales. Ce combat se poursuivra devant le Conseil d'Etat et les médias, afin de mettre sur la table le reste à charge qui pèse sur les usagers du sytème de santé.
  • 2008 Manifestation "Ni pauvres, ni soumis", pour obtenir la revalorisation de l'AAH de 25% sur 5 ans.
  • 2010 Création d'une indemnité spécifique pour les salariés inaptes. Manifestation pour une véritable reconnaissance de la pénibilité au travail. Décision du conseil constitutionnel concernant la faute inexcusable de l'employeur.
  • 2011 La FNATH fête les 90ans de l'association au Sénat. Dépôt de deux propositions de loi inspirées du livre blanc de la FNATH sur l'indemnisation des victimes du travail et à la suite de la campagne menée par l'association "Pour une loi juste". Accompagnement des victimes du Mediator. Exclusion des juridictions sociales du champ de la contribution pour l'accès à la justice de 35€.
  • 2012 Création du tableau de maladies professionnelles sur le lien entre l'exposition aux pesticides et la maladie de Parkinson. Amélioration de la majoration tierce personne dont bénéficie les assurés. Prise en compte dans chaque loi d'un volet handicap. 
  • 2014 Création du compte pénibilité et amélioration des divers dispositions concernant la retraite des personnes handicapées.
  • 2016 Réforme des juridictions sociales. 

Aujourd'hui

Indépendante de tous les pouvoirs, la FNATH est présente dans toute la france : Plus de 1000 sections sont réparties dans une soixantaine de structures départementales ou interdépartementales. Elle fédère par ailleurs des associations agréées.
La FNATH ne se contente plus de soutenir les personnes accidentées, malades et handicapées, mais les accompagne dans toutes leurs démarches quotidiennes:

  • Information sur l'accès au droits.
  • Reconnaissance vis-à-vis des organismes et des tiers (organismes sociaux,employeurs,assurances...)
  • Valorisation des conséquences.
  • Indemnisation
  • Accompagnement dans la reconversion et la reconstruction.

La prévention contre les accidents domestiques, les accidents de la route, les produits chimiques, la souffrance au travail ... sont aussi au programme de la FNATH, tout simplement parce qu'il vaut mieux essayer de prévenir que guérir !


Gilles GALLO

Président


Michel GRECO

Vice-président


Gilles BARRET

Vice-président


Farouk

Vice-président